Piolets
résultat pour Escalade Alpinisme
Voir 1 - 24 de 94 produits
Voir 1 - 24 de 94 produits

Quel piolet choisir selon votre pratique ?

Le piolet est l’outil indispensable pour pouvoir gravir plus facilement une montagne. Planter dans la terre ou dans la glace, la lame du piolet permet à son utilisateur de s’appuyer afin de gravir plus facilement. Vous souhaitez vous en procurer un pour mieux réussir vos prochaines escalades ? Cet artic...

Quel piolet choisir selon votre pratique ?

Le piolet est l’outil indispensable pour pouvoir gravir plus facilement une montagne. Planter dans la terre ou dans la glace, la lame du piolet permet à son utilisateur de s’appuyer afin de gravir plus facilement. Vous souhaitez vous en procurer un pour mieux réussir vos prochaines escalades ? Cet article vous servira de guide afin que vous ayez l'équipement idéal pour votre activité préférée.

Mode d’emploi d’un piolet

Le piolet peut avoir plusieurs utilisations lors d’une escalade. Par exemple, il peut servir à déceler les éventuels obstacles sur le chemin comme c’est le cas pour les crevasses. Il peut aussi être utile pour tailler les marches, mais surtout pour servir d’appui durant une montée ou une descente. Le piolet pour cascade de glace peut, dans ce dernier cas de figure, servir d’outil de sauvetage en cas de descente brusque et involontaire. Pour profiter au maximum de l’utilisation d’un piolet, il faut savoir le manier convenablement. En premier lieu il faut le tenir par le manche avec la pointe en avant. Ensuite, il faut prendre appui sur la panne en y posant la paume de la main. L’index doit être allongé suivant la longueur de la pointe. La distance entre le piolet et son utilisateur doit être raisonnable, c’est-à-dire pas trop près du corps. Cette position permet de monter avec plus d’aisance et évite de se blesser les jambes dans le cas où l’outil glisse de son point de fixation.

Les critères de choix de cet outil

Son choix ne se fait pas au hasard. Il doit en effet se faire en fonction de la raison pour laquelle il sera utilisé. Par exemple, un grimpeur ne va pas utiliser un piolet pour une simple escalade en montagne alors qu’il va escalader une montagne de glace. Le principe est le même que pour les pneus de course. Les pneus sur bitume ne sont pas identiques à ceux utilisés sur de la neige. Le choix d'un piolet d’escalade se fait en premier sur le matériau qui compose sa lame. Une lame en acier présente plus d’avantages que celle en aluminium. Elle est plus résistante sur le plan mécanique et face à l’usure. Par contre, elle se trouve être plus lourde à porter par rapport à une lame en aluminium. Le matériau qui compose le manche joue également un rôle important dans le choix de cet outil. La plupart des utilisateurs optent pour un manche en aluminium, car il est plus léger et moins rigide comparé à un manche en carbone. Pour une randonnée, il est plus pratique de prendre un piolet avec un manche d’une longueur de 90 cm plutôt que celui de 50 cm.

Les différents types de piolets

Dans un premier lieu, il y a ceux qui sont dédiés à la randonnée, dotés d'un manche long et droit. Simples, ils sont faciles à manier. Ils sont souvent utilisés en guise de canne et mesurent entre 50 et 80 cm. Plus ils sont longs et plus ils sont difficiles à porter dans certains cas de figure. En second, il y a les piolets d’alpinisme et de cascade. Courts et légèrement courbés, ils sont conçus pour être plantés dans de la glace. La lame est basique et assez fine pour creuser assez profond dans la glace sans la fracasser au moment de la fixation. Les piolets de dry tooling quand à eux sont utilisés pour faire des escalades en salle ou sur un rocher. De ce fait, la lame doit être assez épaisse

Moins
Détails

Piolets

résultat pour Escalade Alpinisme
(81 produits)

FILTRER

Marques

Prix

0 € - 315 €

Poids (g)

550 - 640

Quel piolet choisir selon votre pratique ?

Le piolet est l’outil indispensable pour pouvoir gravir plus facilement une montagne. Planter dans la terre ou dans la glace, la lame du piolet permet à son utilisateur de s’appuyer afin de gravir plus facilement. Vous souhaitez vous en procurer un pour mieux réussir vos prochaines escalades ? Cet article vous servira de guide afin que vous ayez l'équipement idéal pour votre activité préférée.

Mode d’emploi d’un piolet

Le piolet peut avoir plusieurs utilisations lors d’une escalade. Par exemple, il peut servir à déceler les éventuels obstacles sur le chemin comme c’est le cas pour les crevasses. Il peut aussi être utile pour tailler les marches, mais surtout pour servir d’appui durant une montée ou une descente. Le piolet pour cascade de glace peut, dans ce dernier cas de figure, servir d’outil de sauvetage en cas de descente brusque et involontaire. Pour profiter au maximum de l’utilisation d’un piolet, il faut savoir le manier convenablement. En premier lieu il faut le tenir par le manche avec la pointe en avant. Ensuite, il faut prendre appui sur la panne en y posant la paume de la main. L’index doit être allongé suivant la longueur de la pointe. La distance entre le piolet et son utilisateur doit être raisonnable, c’est-à-dire pas trop près du corps. Cette position permet de monter avec plus d’aisance et évite de se blesser les jambes dans le cas où l’outil glisse de son point de fixation.

Les critères de choix de cet outil

Son choix ne se fait pas au hasard. Il doit en effet se faire en fonction de la raison pour laquelle il sera utilisé. Par exemple, un grimpeur ne va pas utiliser un piolet pour une simple escalade en montagne alors qu’il va escalader une montagne de glace. Le principe est le même que pour les pneus de course. Les pneus sur bitume ne sont pas identiques à ceux utilisés sur de la neige. Le choix d'un piolet d’escalade se fait en premier sur le matériau qui compose sa lame. Une lame en acier présente plus d’avantages que celle en aluminium. Elle est plus résistante sur le plan mécanique et face à l’usure. Par contre, elle se trouve être plus lourde à porter par rapport à une lame en aluminium. Le matériau qui compose le manche joue également un rôle important dans le choix de cet outil. La plupart des utilisateurs optent pour un manche en aluminium, car il est plus léger et moins rigide comparé à un manche en carbone. Pour une randonnée, il est plus pratique de prendre un piolet avec un manche d’une longueur de 90 cm plutôt que celui de 50 cm.

Les différents types de piolets

Dans un premier lieu, il y a ceux qui sont dédiés à la randonnée, dotés d'un manche long et droit. Simples, ils sont faciles à manier. Ils sont souvent utilisés en guise de canne et mesurent entre 50 et 80 cm. Plus ils sont longs et plus ils sont difficiles à porter dans certains cas de figure. En second, il y a les piolets d’alpinisme et de cascade. Courts et légèrement courbés, ils sont conçus pour être plantés dans de la glace. La lame est basique et assez fine pour creuser assez profond dans la glace sans la fracasser au moment de la fixation. Les piolets de dry tooling quand à eux sont utilisés pour faire des escalades en salle ou sur un rocher. De ce fait, la lame doit être assez épaisse

Quel piolet choisir selon votre pratique ?

Le piolet est l’outil indispensable pour pouvoir gravir plus facilement une montagne. Planter dans la terre ou dans la glace, la lame du piolet permet à son utilisateur de s’appuyer afin de gravir plus facilement. Vous souhaitez vous en procurer un pour mieux réussir vos prochaines escalades ? Cet article vous servira de guide afin que vous ayez l'équipement idéal pour votre activité préférée.

Mode d’emploi d’un piolet

Le piolet peut avoir plusieurs utilisations lors d’une escalade. Par exemple, il peut servir à déceler les éventuels obstacles sur le chemin comme c’est le cas pour les crevasses. Il peut aussi être utile pour tailler les marches, mais surtout pour servir d’appui durant une montée ou une descente. Le piolet pour cascade de glace peut, dans ce dernier cas de figure, servir d’outil de sauvetage en cas de descente brusque et involontaire. Pour profiter au maximum de l’utilisation d’un piolet, il faut savoir le manier convenablement. En premier lieu il faut le tenir par le manche avec la pointe en avant. Ensuite, il faut prendre appui sur la panne en y posant la paume de la main. L’index doit être allongé suivant la longueur de la pointe. La distance entre le piolet et son utilisateur doit être raisonnable, c’est-à-dire pas trop près du corps. Cette position permet de monter avec plus d’aisance et évite de se blesser les jambes dans le cas où l’outil glisse de son point de fixation.

Les critères de choix de cet outil

Son choix ne se fait pas au hasard. Il doit en effet se faire en fonction de la raison pour laquelle il sera utilisé. Par exemple, un grimpeur ne va pas utiliser un piolet pour une simple escalade en montagne alors qu’il va escalader une montagne de glace. Le principe est le même que pour les pneus de course. Les pneus sur bitume ne sont pas identiques à ceux utilisés sur de la neige. Le choix d'un piolet d’escalade se fait en premier sur le matériau qui compose sa lame. Une lame en acier présente plus d’avantages que celle en aluminium. Elle est plus résistante sur le plan mécanique et face à l’usure. Par contre, elle se trouve être plus lourde à porter par rapport à une lame en aluminium. Le matériau qui compose le manche joue également un rôle important dans le choix de cet outil. La plupart des utilisateurs optent pour un manche en aluminium, car il est plus léger et moins rigide comparé à un manche en carbone. Pour une randonnée, il est plus pratique de prendre un piolet avec un manche d’une longueur de 90 cm plutôt que celui de 50 cm.

Les différents types de piolets

Dans un premier lieu, il y a ceux qui sont dédiés à la randonnée, dotés d'un manche long et droit. Simples, ils sont faciles à manier. Ils sont souvent utilisés en guise de canne et mesurent entre 50 et 80 cm. Plus ils sont longs et plus ils sont difficiles à porter dans certains cas de figure. En second, il y a les piolets d’alpinisme et de cascade. Courts et légèrement courbés, ils sont conçus pour être plantés dans de la glace. La lame est basique et assez fine pour creuser assez profond dans la glace sans la fracasser au moment de la fixation. Les piolets de dry tooling quand à eux sont utilisés pour faire des escalades en salle ou sur un rocher. De ce fait, la lame doit être assez épaisse

Faites-vous plaisir avec des promotions drastiques sur l’ensemble des gammes d’Approach Outdoor !

Lire la suite...