Dans cet article, retrouvez les critères principaux qui vous permettront de bien choisir votre duvet ! Avant toute chose, posez vous plusieurs questions concernant le futur usage de votre sac de couchage, afin de bien déterminer vos besoins : Allez-vous dormir en tente, en refuge, à la belle étoile ? A quelle altitude serez-vous et quelles seront les températures extérieures la nuit ? Devrez-vous transporter votre sac de couchage toute la journée ? Le climat sera-t-il sec ou humide ? Souhaitez-vous un sac de couchage individuel, ou qui puisse éventuellement être zippé avec un second sac ? Tous ces paramètres pourront vous aiguiller dans votre choix d’équipement, en fonction des critères principaux que nous allons aborder dans cet article : la température de confort, la matière du garnissage, le poids, et la forme de votre sac de couchage.

La température de confort

L’une des caractéristiques les plus importantes de votre sac de couchage sera sa température dite « de confort », c’est-à-dire la température extérieure à laquelle vous pourrez utiliser votre sac de couchage sans avoir trop froid ni trop chaud. En effet, on n’utilisera pas le même sac de couchage pour un bivouac en plein été que pour une expédition hivernale en haute altitude !

La norme européenne EN 13537 impose également que deux autres températures soient systématiquement indiquées dans les caractéristiques techniques : la température limite de confort et la température extrême.



  • La température de confort est la température minimale à laquelle l’utilisateur, dans une position “relachée” n’a aucun ressenti de froid. Elle correspond à donnée calculée pour une femme.
  • La température limite de confort est la température minimale à laquelle l’utilisateur en position foetale n’a pas de ressenti de froid. Cette donnée est calculée pour un homme.

La zone couverte entre ces 2 températures permettent de cibler le choix de votre sac de couchage.

Deux éléments annexes au sac de couchage peuvent vous faire gagner un peu de chaleur ou du moins ne pas vous en faire perdre:



  • votre matelas qui permettra de vous isoler du froid du sol. Les matelas en mousse, gonflables ou auto-gonflables pour les grandes marques disposent d’un donnée d’isolation au sol appelée R Value (capacité d’un matelas à retenir ou empêcher la chaleur de s'échapper d’un corps chaud vers un sol froid.
  • votre drap de sac (“sac à viande”), qui pourra vous faire gagner de nombreux degrés selon le modèle choisi : soie, coton, synthétique. Il vous permettra ainsi de moduler l’usage de votre sac de couchage.



Afin de préparer votre bivouac, renseignez-vous donc sur les températures nocturnes attendues, et souvenez-vous que l’écart de température entre le jour et la nuit peut être conséquent, notamment en altitude. Pour finir, notez que nous ne sommes pas tous égaux face au ressenti des températures, et si vous êtes frileux prévoyez une bonne marge sur la température de confort !

Garnissage duvet ou synthétique ?

L’autre point le plus déterminant dans votre choix de sac de couchage montagne sera celui du garnissage, en duvet ou alors synthétique. Ces deux types de garnissages possèdent chacun leurs avantages et inconvénients.



Le sac de couchage avec garnissage synthétique



Plus lourd que le duvet à température de confort égale, il est en revanche plus résistant à l’humidité et séchera plus rapidement.



Il est également moins onéreux et souvent moins durable dans le temps.



Il est donc à privilégier si vous partez camper en zone humide, et si le poids de votre sac de couchage n’est pas l’un de vos critères les plus importants.



Le sac de couchage avec garnissage duvet



A température de confort égale, le sac de couchage en duvet sera plus léger que son homologue synthétique, mais également plus compressible. En revanche, il résistera moins bien à l’humidité et sera plus long à sécher.



Il est donc à privilégier si vous partez bivouaquer en autonomie, tout en étant vigilant à ne pas l’exposer à l’humidité.



Selon la qualité du garnissage de votre sac de couchage, les caractéristiques techniques seront très différentes pour une même température de confort. Il faut donc tenir compte :



  • Pouvoir gonflant de la plume également appelé Fill Power dont l’unité de mesure est le CUIN représente la capacité d’isolation thermique du duvet par “emprisonnement” de l’air. Plus le CUIN est élevé et moins il est nécessaire de charger en plume.A température de confort identique le poids du sac de couchage variera en fonction de la qualité de la plume.
  • Proportion duvet/plumette. Sur les sacs de couchage garnis de duvet, vous retrouverez souvent une indication à deux chiffres, de type « 90/10 » : il s’agit de la proportion de duvet et de plumettes. Plus le taux de duvet sera élevé, meilleur sera le pouvoir gonflant de votre sac de couchage, et par conséquent son niveau d’isolation.

Duvet sarcophage ou rectangulaire ?

On distingue principalement deux formes de sacs de couchage différentes : sarcophage ou rectangulaire.



La forme sarcophage est plus étroite au niveau des jambes et plus large en haut, elle vient en quelques sortes épouser la silhouette dans le but de minimiser l’espace libre, ce qui permet à la fois un meilleur apport thermique mais également de minimiser le poids et le volume une fois le sac de couchage replié.



La forme rectangulaire (ou « couverture ») quant à elle est aussi large au niveau des jambes que du haut du corps, elle permet donc d’avoir un peu plus d’espace pour se mouvoir à l’intérieur de son duvet, mais l’espace libre minimise la protection thermique. En cas de températures clémentes cela ne sera pas un problème, mais si vous emportez votre sac de couchage pour un bivouac en haute altitude, la forme sarcophage sera à privilégier.



Certaines marques proposent également des variantes à ces deux formes, comme Nemo et ses sacs de couchage « spoon », plus larges au niveau des coudes et des genoux pour faciliter les mouvements à l’intérieur du sac et permettre d’être également à son aise en position assise ou couché sur le côté.



Notez par ailleurs que de nombreux modèles existent en plusieurs longueurs et largeurs, vous permettant ainsi de choisir celui le mieux adapté à votre taille et corpulence.

Quel poids ?

Si vous voyagez en autonomie complète ou qu’il s’agit d’un séjour en rando-trail, le poids global de votre sac va être un critère déterminant, et vous chercherez probablement à gagner des grammes sur la tente, le sac de randonnée et le sac de couchage.



Si vous souhaitez voyager léger, c’est donc vers un sac au garnissage en duvet qu’il faudra vous orienter, mais ne faites pas de compromis sur la température de confort : souvenez-vous toujours que les qualités thermiques de votre sac de couchage sont essentielles, et que pouvoir dormir correctement sera l’une des clefs de la réussite de votre aventure, ne négligez donc pas cet aspect en emportant un duvet qui n’est pas adapté aux conditions climatiques de votre bivouac simplement pour gagner quelques grammes.



Tous ces éléments réunis devraient vous permettre de trouver le sac de couchage qui répondra à tous vos besoins ! En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil dans l’une de vos boutiques Approach Outdoor.