Choisir une corde d’escalade ou d’alpinisme peut sembler simple au premier abord. Mais une fois face au rayon et aux multiples diamètres et longueurs de corde, on peut vite se sentir perdu(e) ! En effet, il existe différents types de cordes adaptées à différentes pratiques : escalade en salle, grande voie, alpinisme, via ferrata, falaise, terrain d’aventure… Dans ce guide, retrouvez nos conseils pour choisir la corde qui convient le mieux à votre pratique.

Quels sont les différents types de cordes ?

Au-delà du diamètre et de la longueur, ce qui vient d’abord caractériser une corde c’est son nombre de brins. Il existe des cordes avec un seul brin, les cordes à simple, ou avec plusieurs brins, les cordes à double et cordes jumelées. Elles répondent à des normes de résistance aux chocs différentes et sont destinées à différents usages que nous verrons dans la suite de ce guide.

La Corde à simple 

La corde à simple ne possède qu’un seul brin. C’est la corde la plus courante, destinée à la grimpe en salle ou en falaise sur une seule longueur. Généralement très résistante du fait de son plus gros diamètre et de l’épaisseur de sa gaine, elle est facile à manipuler mais ne convient pas à tous les terrains puisqu’elle est faite pour être utilisée en simple uniquement. En effet, il ne faut pas l’utiliser en double avec une autre corde car en cas de chute, la force de choc sera répartie sur les deux brins et l’élasticité sera moins importante ce qui pourrait provoquer un choc important et entraîner de graves blessures.

Cependant, il existe une exception : aujourd’hui la tendance va vers des cordes à simple au diamètre toujours plus fin (jusqu’à 8,5mm), que l’on appelle multitype car elles peuvent être utilisées aussi bien en simple qu’en double ou jumelées. Attention cependant à vérifier dans ce cas que la corde possède bien la triple certification de norme de choc nécessaire pour être utilisée en simple (< 12 KN), en double (< 8KN) ou jumelée (< 12 KN). 

Quel usage pour la corde à simple ? La corde à simple s’utilise en salle, ou en falaise sur une seule longueur.

La corde à double 

Plus fine que la corde à simple, la corde à double fait généralement entre 8 et 9mm de diamètre et elle est souvent légère (40 à 50g/m pour chaque brin). Elle se compose de deux brins et offre la possibilité de mousquetonner un brin après l’autre, ce qui réduit automatiquement le tirage mais aussi la force de choc. En grande voie, elle facilite les manœuvres en rappel et permet de bien gérer l’ascension en terrain traditionnel lorsqu’il est nécessaire de poser du matériel complémentaire. La corde à double offre également la possibilité de grimper en flèche, avec un leader et deux seconds chacun encordé sur un brin.

Le fait d’avoir deux brins distincts offre également des avantages logistiques : vous pourrez répartir la corde dans les sacs en séparant les deux brins lors de la marche d’approche, et vous aurez la possibilité de n’utiliser qu’un seul brin pour les rappels courts ou de poser de plus longs rappels. Attention toutefois au nœud de jonction pour rabouter les deux brins qui peut parfois se coincer dans une fissure ou un arbuste sur la paroi.

Quel usage pour la corde à double ? La corde à double s’utilise généralement en grande voie.

La corde jumelée

A l’instar de la corde à double, la corde jumelée possède également deux brins, mais ceux-ci doivent systématiquement être utilisés en simultané et rester parallèles : le grimpeur s’encorde sur les deux brins, et ils restent toujours mousquetonnés ensemble, il n’est donc pas possible de l’utiliser pour grimper en flèche avec deux seconds. Encore plus légère que la corde à double, elle est souvent très fine et donc relativement fragile, et sa force de choc est équivalente à celle d’une corde à simple.

Quel usage pour la corde jumelée ? L’utilisation d’une corde jumelée est rare en escalade, elle est plus souvent utilisée pour les randonnées glaciaires, sur des courses de neige, ou par les alpinistes les plus expérimentés.

Quels autres critères prendre en compte pour choisir ma corde ?

Une fois le type de corde choisie, plusieurs critères vont vous permettre d’affiner votre choix en fonction de vos besoins à l’usage.

  • Diamètre : plus la corde est fine, plus elle sera légère et fluide. Cela peut sembler un avantage, cependant pour les grimpeurs débutants il est recommandé d’opter pour une corde au diamètre assez épais, beaucoup plus facile à manipuler.
  • Longueur : Nous vous recommandons d'opter pour une corde de 80 mètres, qui vous permettra de passer à peu près partout en falaise. Notez que le choix d’une corde assez longue permettra de prolonger sa durée de vie en coupant les bouts une fois usés, tout en conservant une longueur suffisante (pensez à mesurer la longueur des bouts coupés pour connaître la nouvelle longueur de corde et éviter les mauvaises surprises !)
  • Poids au mètre : celui-ci est directement corrélé au diamètre de la corde mais aussi à sa construction. Si le poids n’est pas un critère primordial en salle, il peut vite prendre toute son importance pour aller grimper en grande voie, lorsque la marche d’approche est longue.
  • Allongement dynamique : plus sa valeur est élevée, plus la corde est « élastique » lors de la première chute. Une valeur plus basse sera toutefois plus résistante à l’usure.
  • Force de choc : il s’agit de la force théorique transmise au grimpeur lors d’une chute en tête. Cette mesure est faite à partir de tests et de calculs très précis et normés, et permet de comparer entre elles les cordes d’une même catégorie.
  • Norme : assurez vous que votre corde possède bien la norme EN 892 
  • Traitements et technologies : certaines cordes possèdent des traitements spécifiques qui peuvent s’avérer très utiles en fonction de vos usages. Par exemple, sur les cordes Beal, le traitement Dry Cover est un traitement hydrophobe de chaque fil de la gaine, ce qui empêchera l'eau de pénétrer dans la corde et améliorera la fluidité de la corde au passage dans les mousquetons et appareils d'assurage. Ce traitement prolonge également la durée de vie de la corde en empêchant la poussière de pénétrer.  

Quelle corde pour quelle pratique ?

Pour résumer, voici un petit guide des cordes les mieux adaptées à chaque pratique spécifique.

  • Escalade en salle : corde à simple
  • Grande voie : corde à double
  • Falaise sportive : corde à simple ou multilabel
  • Pour grimper en flèche avec deux seconds de cordée : corde à double
  • Course sur neige, randonnée glaciaire, ski de randonnée : corde jumelée
  • Via Ferrata : corde à simple

Pour terminer, n’oubliez pas de toujours bien vérifier l’état d’usure de votre corde via un contrôle visuel et tactile et ne dépassez pas le nombre maximal de chutes autorisées. La durée de vie moyenne d’une corde est de 10 ans.